Qu'en est-il des coûts d'entretien d'une voiture verte?

Les hybrides et hybrides rechargeables

La facture d’entretien entre une voiture classique et une voiture hybride, ou hybride rechargeable, est pratiquement la même. Pour la plupart des marques, il n’y a même pas de différence sur les contrats d’entretien. Bien sûr, il est vrai qu’une hybride rechargeable avec un Diesel est plus chère qu’une version avec un moteur à essence. Il y a une différence entre les marques. Volkswagen, par exemple, utilise des intervalles fixes et non flexibles pour ses hybrides rechargeables. Chez Mercedes, ils sont les mêmes qu’avec les modèles réguliers, en fonction des indications du tableau de bord.

Techniquement, les hybrides permettent d’économiser davantage les composants classiques. Ils utilisent la récupération de l’énergie au freinage, qui permet de prolonger la durée de vie des disques de frein, tandis que le moteur à combustion fonctionne moins longtemps par kilomètre parcouru. Cependant, ces avantages n’ont qu’un bénéfice final plutôt modéré. De plus, il y a des points à surveiller spécifiquement. Dès lors, il y a plus de points de contrôle sur les hybrides (qui ont aussi leur propre filtre), notamment parce que le moteur à combustion doit redémarrer (parfois à froid) plus souvent, ce qui sollicite davantage les bougies et influence le comportement de l’huile.

Concernant l’usure, certaines hybrides n’utilisent pas de boîte de vitesses traditionnelle. Vous ne risquez donc pas de devoir changer l’embrayage. C’est une bonne chose, mais en corollaire, les hybrides, et surtout les hybrides plug-in, pèsent plus lourd. En conséquence, vos pneus s’usent plus rapidement.

Voitures électriques

Ces voitures sont sans doute les moins chères en termes d’entretien. À l’exception d’une vérification ou d’une mise à jour occasionnelle, un moteur électrique est très fiable et ne nécessite pas de filtres neufs ou de vidange d’huile. Ces voitures ont beaucoup moins de pièces mécaniques, et donc les coûts sont très bas. Les VE, par exemple, n’ont pas de boîte de vitesses qui peut s’user.

Voitures CNG et LPG

Le CNG se caractérise par une combustion moins sale – ou plus propre – que l’essence ou le Diesel, ce qui contribue à réduire les coûts d’entretien. Autre avantage: moins de contraintes mécaniques et donc une durée de vie plus longue du moteur.

Voitures à hydrogène (H2)

Les voitures à hydrogène nécessitent un intervalle d’entretien similaire à celui d’une voiture hybride ordinaire (1 an ou 15.000 km). Toyota affirme même, à propos de sa Mirai, que les frais d’entretien sur 90.000 km sont limités à 500 euros, contre 900 euros pour une Lexus CT200h, par exemple. Sur le papier, cela semble donc intéressant, même s’il reste des incertitudes sur la durée de vie d’une pile à combustible. Il va sans dire que les constructeurs automobiles veulent s’assurer que la pile à combustible puisse durer aussi longtemps que le reste de la voiture.