Quelle taxes pour les voitures vertes ?


Tous les véhicules sont soumis à une double taxation: une qui est perçue une seule fois lors de l’immatriculation (c’est la taxe de mise en circulation) et une, annuelle, dite de circulation (TC ou taxe de circulation). Les voitures vertes jouissent de certains avantages, mais pas partout.

En Flandre

La Flandre possède un système de calcul automatisé qui avantage les voitures peu émettrices de CO2. Le module de calcul en ligne privilégie les voitures hybrides à essence ou Diesel, électriques, à hydrogène, bio-éthanol, au CNG uniquement ou «CNG + essence» ainsi qu’au LPG. Il en ressort des économies à la fois au niveau de la taxe de circulation et de mise en circulation. Une simulation pourra vous éclairer sur le réel avantage dont bénéficient les voitures «vertes», mais sachez que seules les voitures 100% électriques, à hydrogène et fonctionnant au CNG bénéficient d’une exonération totale des taxes de circulation et de mise en circulation.

En Wallonie et à Bruxelles

Malheureusement, au contraire de la Flandre qui est plus ambitieuse sur cette matière, à Bruxelles et en Wallonie le régime de taxation n’avantage pratiquement pas les voitures «vertes», sauf les modèles électriques et à hydrogène et (un peu) celles fonctionnant au CNG. Quoi qu’il en soit, vous devrez quel que soit le cas vous acquittez de 30 € pour recevoir votre plaque.

- Voitures hybrides et hybrides rechargeables
Seule la puissance du moteur thermique (à essence ou Diesel) est prise en considération pour établir le montant des TC et TMC. Il ne faut donc pas utiliser la puissance combinée comme base de calcul, c’est-à-dire moteur thermique + électrique. C’est le seul avantage octroyé actuellement.

- Voitures au CNG
Bruxelles et la Wallonie pratiquent des réductions de taxe de mise en circulation et de circulation pour les véhicules roulant au CNG, fonction des émissions de CO2.

- Voitures électriques et à hydrogène

  • À Bruxelles et en Wallonie, la taxe de circulation est plafonnée au montant minimum (83,56 € jusqu’au 30/6/2020).
  • En Wallonie, la taxe de mise en circulation des voitures électriques est fixée à 61,50 €.
  • À Bruxelles, la taxe de mise en circulation est de 61,50 €.

- Voitures au LPG
Les voitures fonctionnant au LPG ont droit en Wallonie et à Bruxelles à une ristourne sur la taxe de mise en circulation. En revanche, la taxe de circulation est majorée. Il ne s’agit ici pas d’une quelconque promotion d’un carburant plus vert, mais simplement d’écouler les stocks de LPG naturellement produit lors du raffinage des autres carburants. Notons que la combustion plus complète du LPG le rend moins émetteur d’émissions polluantes.

Autres questions dans cette catégorie